webleads-tracker

Le vélopartage en entreprise : le projet MC2

Tout comme pour les autres projets de vélopartage en entreprise, Dentsu Aegis Network et la Banque Postale, et dans notre démarche de retour d’expérience et de présentation de projets innovants et écologiques, nous vous présentons le projet MC2 : une rénovation responsable et désirable d’un immeuble de bureaux à Nantes.

Le projet est porté par trois entreprises nantaises du monde du bâtiment, Magnum Architectes & urbanistes, Gestion Bat économiste de la construction et POUGET Consultants bureau d’études thermiques et fluides, qui s’associent pour le projet MC2 : 800m² de bureaux réhabilités pour une performance durable et des lieux responsables, au cœur de l’ile de Nantes.

Vincent Braire, Responsable d’Agence, Pouget Consultants :

« Aujourd’hui le bâtiment est occupé (juillet 2014) et accueille de nombreux groupes de visiteurs, professionnels ou étudiants, pour faire savoir autour de nous, partager pour faire des émules »

Les objectifs du projet MC2

  • Une approche multi-critère (énergie, sanitaire, urbaine, e-mobilité), qui s’inscrit dans la trajectoire des réflexions sur les prochaines évolutions réglementaires et sur la transition énergétique notamment avec le groupe « RBR2020 » ; Réflexions Bâtiments Responsables !
  • Concevoir et réhabiliter un immeuble de bureaux au niveau des meilleurs bâtiments neufs ! Exploiter le foncier existant et le gisement d’économies d’énergie à disposition.
  • Autoconsommation de l’électricité produite via les équipements communs et les vélos électriques, apportant ainsi une offre de mobilité vertueuse aux usagers pour les RDV professionnels. Le bâtiment réhabilité s’inscrit dans la ville durable, au cœur du quartier de la création.
  • Suivi énergétique et partage du retour d’expérience ; nombreux capteurs et sous-compteurs permettent de suivre en temps réel le comportement du bâtiment, les consommations, la production, l’usage des vélos électriques. Nous avons communiqué via différents réseaux tout au long de la construction de l’opération (sites XPair, Effenergie, Novabuild), nous pensons bien continuer de façon récurrente pour partager les informations recueillies.

Le bâtiment a été notamment lauréat « prix coup de Cœur des trophées CFP – ICO en 2015 » et « Energy Performance + Architecture Batimat 2015 ».

Comment s’inscrit le vélopartage en entreprise Green On dans ce projet

Dans le principe de l’implantation en hyper-centre de Nantes, sans place de stationnement voitures dédiés, il était pertinent de développer les mobilités alternatives : transports en communs et deux roues.

La plus petite station de vélopartage de Green On : nous assurons un suivi commercial et technique des 3 VAE de la station.

Nous assurons également un reporting trimestriel que nous communiquons aux 50 usagers du bâtiment pour challenger les équipes à l’utilisation du vélo en ville.

Vincent Braire, Responsable d’Agence, Pouget Consultants :

« Pas simple tous les jours mais à force de bonne volonté, le taux d’utilisation est en hausse ! »

Les données d’utilisation et le local vélo

vélopartage en entreprise Green On Nantes MC2

vélopartage en entreprise Green On

Green On station de vélopartage en entreprise à Nantes

Le vélopartage en entreprise – Dentsu Aegis Network

Nous sommes allés à la rencontre de différents salariés qui ont adopté le vélopartage en entreprise. Ces salariés travaillent au sein d’entreprises dans lesquelles nous avons installé une station de vélos électriques, qui permet de sécuriser les vélos et de les recharger. Tous les salariés de l’entreprise peuvent réserver gratuitement un vélo pour rentrer le soir ou sortir en journée, via une plateforme dédiée, ou même prendre un vélo à la volée.

Le vélo Chez Dentsu Aegis Network

Le service a été inauguré en 2017.

Il compte aujourd’hui 125 abonnés sur 1 200 salariés à Courbevoie.

Nous y avons installé 10 vélos à assistance électrique, dans un local pouvant sécuriser les vélos classiques et personnels des salariés.

Deux témoignages sur le vélopartage en entreprise

Denis, ingénieur de développement chez Dentsu Aegis Network

Bien mieux adapté que la voiture

« J’utilise le service de vélopartage à midi, et pour rentrer chez moi chaque soir. C’est un mode de transport bien mieux adapté que la voiture ou que les transports en commun pour me rendre au travail chaque jour. Je fais en moyenne 50km par semaine. Ce que je préfère du vélo électrique, c’est la liberté d’utilisation à toute heure, le plaisir de se balader à vélo quand il fait beau, pas de souci de stationnement sur le lieu de travail. Et la gratuité du service. Pour tous ceux qui souhaiteraient s’y mettre, je conseille cependant un trajet total (A/R) maximum de 15 km. Avoir un lieu de rangement fermé (box, garage). Et prévoir un équipement de pluie au cas où…

Guillaume, Consultant social média chez MKTG

Profiter du soleil

« J’utilise le vélo électrique à midi, et pour rentrer chez moi le soir. J’en profite pour laisser reposer le 2 roues et profiter du soleil. Je fais entre 50 et 100km par semaine. Et la raison : le confort

Pour en savoir plus sur le vélopartage en entreprise, retrouvez l’interview d’un collaborateur de La Banque Postale de Rennes.

Le vélopartage en entreprise – La Banque Postale

Un exemple de vélopartage en entreprise : nous sommes allés à la rencontre de différents salariés qui ont adopté le vélo pour se rendre au travail. Ils travaillent au sein d’entreprises dans lesquelles nous avons installé une station de vélopartage, qui permet de sécuriser les vélos et de les recharger. Tous les salariés de l’entreprise peuvent réserver gratuitement un vélo pour rentrer le soir ou sortir en journée, via une plateforme dédiée, ou même prendre un à la volée.

Notre objectif

Pourquoi cet article ? Tout d’abord, publier des données concrètes de l’utilisation du vélopartage en entreprise. Nous pensons que promouvoir la mobilité douce, cela passe par la publication d’exemples simples et concrets.

Puis, avoir un témoignage humain de l’utilisation de notre service au sein de l’entreprise. Nous pouvons rendre compte de l’utilisation du service à l’entreprise grâce à un reporting régulier, mais rien ne vaut un témoignage personnel.

Mais surtout, ces témoignages pourraient encourager d’autres salariés à se rendre au travail à vélo. Et c’est là notre envie principale : nous travaillons en faveur de la mobilité douce en ville, sous toutes ses formes.

Comme entreprise promouvant le vélopartage, nous voulions montrer notre action et mettre en lumière des projets innovants. Nous publierons différentes histoires, avec des contextes et des utilisations diverses, afin de comprendre au mieux et au sens le plus large, notre action, ainsi que les bénéfices du vélotaf (aller au travail en vélo).

Le vélopartage en entreprise : La Banque Postale de Rennes

En chiffres :

Le service a été installé fin 2016.

Il compte aujourd’hui 137 abonnés – sur 510 salariés.

Nous y avons installé 6 vélos à assistance électrique, dans un local pouvant sécuriser les vélos classiques et personnels des salariés.

Quelle utilisation ? Le service est utilisé en majorité pour les déplacements de midi : 55% des utilisation. Puis c’est le trajet domicile-travail qui est en deuxième avec 35% de l’utilisation totale.

Quels résultats ? Au total, depuis l’installation du service, les 6 VAE ont parcouru 18 000km.

Pour mettre en perspective, 18 000km cela représente 2.8 tonnes de CO2, soit 2.8 ans de chauffage au gaz pour un 3 pièces à Paris, 3 aller-retour Paris-New York en avion, 5 tonnes de papier, ou encore 50 aller-retours Paris- Londres en avion. D’autres chiffres-clés ici, ainsi que le comparateur de l’ADEME (à ouvrir sur Edge plutôt).

infographie equivalent carbone vélo électrique vélopartage en entreprise

Le témoignage

Gwenaëlle, collaboratrice au Centre financier de Rennes – La Banque Postale

vélopartage en entreprise banque postale green on témoignage

« Avoir des vélos classiques et électriques à disposition au travail, c’est un super service pratique, simple et en plus gratuit ! J’utilise les vélos plusieurs fois par semaine. En général, j’utilise le vélo classique le midi pour rejoindre mes collègues dans le centre-ville de Rennes à 1,5 km. J’utilise plutôt le vélo à assistance électrique pour les grands trajets car c’est tout de même un vélo assez lourd. J’ai à peu près 7 km pour aller chez moi et avec le vélo électrique, c’est très efficace et beaucoup moins fatiguant. Je suis une habituée du vélo et je vois bien que le midi les autres collaborateurs s’y mettent aussi. La preuve, lorsque les beaux jours arrivent, il y a souvent peu de vélos de disponible. »

Contact

Rejoignez-nous sur Facebook 

Suivez-nous sur Twitter 

Regardez nos vidéos sur YouTube