webleads-tracker

février 16, 2018 GreenOn

Eco-Conduite : passer de la voiture au vélo

Photo by Adrian Williams on Unsplash

Pourquoi utiliser le vélo plutôt que la voiture pour ses déplacements

Vous en avez assez d’arriver stressé, nerveux et surtout en retard à votre travail ? Certes, votre voiture est spacieuse et belle, mais elle ne vous apportera surement pas autant de bonheur que le vélo électrique. Un bref retour sur le principe dit « eco-conduite »

Terminés les embouteillages et ses contraintes

En optant pour le VAE, vous pourrez slalomer entre les voitures durant les heures de pointe, vous faufiler dans les raccourcis et les recoins, gravir les côtes sans effort et repartir facilement après chaque feu. Le vélo à assistance électrique contribue d’ailleurs à garantir une ville plus durable. En adoptant une eco-conduite, vous arrivez non seulement à l’heure, faites du sport, mais participez également au respect de l’environnement.

Distances plus longues VAE Green on velopartage velo electrique eco-conduite

Particulièrement utilisé pour le trajet domicile-travail, le vélo à assistance électrique se présente comme l’un des moyens de transport les plus pratiques et confortables pour se déplacer en milieu urbain. Il permet d’échapper aux insupportables inconforts du bus, aux annulations et retards des métros, mais surtout aux grosses dépenses engendrées par les véhicules particuliers. La facilité qu’apporte l’assistance électrique permet de plus de faire de plus grandes distances.

Eco-conduite : pour le plaisir de se déplacer

Pollution de l’air, effet de serre ou encore dégradation du paysage, les impacts de l’automobile sur l’environnement sont tout sauf négligeables. Le mal-être et l’atteinte à la santé du conducteur comme des piétons se font toujours plus présents dans notre quotidien. La notion dite « eco-mobilité » apparaît donc naturellement.

Cette solution de mobilité durable contribue à améliorer notre confort et notre santé en nous incitant à faire de l’exercice tout en restant pratique. Ainsi, un vélo électrique permet d’éviter des trajets en voiture – moins polluer, moins encombrer les rues et les places en ville – mais aussi permet de pratiquer une activité physique régulière.

VAE vélo électrique green on eco-conduite

Gagner du temps et de l’argent

D’après l’étude « Etude d’évaluation sur les services vélos »menée par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) (qui nous a par ailleurs fournis les chiffres que vous voyez au-dessus), les déplacements en vélo électrique seraient plus rapides que ceux en voiture en agglomérations urbaines.

Beaucoup préfèrent notamment le vélo à assistance électrique à la voiture grâce aux plus faibles dépenses en carburant et en entretien. La fréquence et les coûts d’entretien sont, en effet, presque trois fois moins importants pour le vélo partage que pour les véhicules particuliers.

Alors combien coûte un vélo électrique ? Faisons le calcul. En admettant que le vélo possède une batterie standard de 400Wh, et sachant que le coût actuel du KWh d’électricité est d’environ 0,15 le kWh : 0,400 kWH x 0,15 euros = 0,06. Une recharge complète de la batterie coûtera donc 0,06 euros. Si l’on travaille à environ 5km de son travail, sachant que la batterie à une autonomie d’environ 50km, et que l’on travaille 5 jours par semaines : 0.24 centimes par mois en coût énergétique.  Je vous laisse comparer au cours du pétrole.

Par souci d’objectivité, notons tout de même qu’il faut ajouter à cela le coût d’entretien régulier, le rachat de la batterie tous les 4 ans environ (elles supportent en moyenne 500 charges), et bien entendu la charge initiale de l’achat du vélo. Tous ces ajouts restent cependant largement inférieur à la voiture et au scooter. Le mot eco-conduite peut alors se comprendre dans les deux sens du terme.

Bonne route à tous !