webleads-tracker

février 26, 2018 GreenOn

Dossier Plan de Mobilité : Quels impacts attendre du plan de mobilité ?

Les avantages de la mise en place du plan de mobilité

Le vélo : une solution pour le plan de mobilité

Dans le cadre de la loi mobilité, le vélo est l’un des premiers moyens de transport recommandé pour remplacer la voiture particulière. Ainsi, le plan de mobilité encouragé par le gouvernement permettra de changer les habitudes de transport. Après étude, choisir le vélo c’est lutter contre l’effet de serre, préserver sa santé, sélectionner un moyen de transport sécurisé, réaliser des économies d’énergie et soutenir son entreprise dans sa démarche de réduction de la pollution en ville.

Le vélo : ses effets positifs sur l’environnement

L’utilisation du vélo urbain entraîne d’importants effets positifs sur l’environnement puisqu’il ne produit aucune émission de particules fines ni d’énergie fossile et en conséquence ne rejette pas de CO2. De plus, le vélo offre des avantages sur l’aménagement urbain pour une ville durable. Il permet aux villes d’obtenir des voies de communication peu encombrées et d’utiliser beaucoup moins d’espace qu’une voiture pour se garer. Une place de voiture permet de ranger 7 à 9 vélos.

Le vélo pour une meilleure santé

Nos habitudes de transport ont une incidence importante sur notre santé. Aller au travail en vélo réduit les AVC, les maladies cardio-vasculaire, plusieurs types de cancer, mais aussi, diminue le risque de maladies comme l’ostéoporose, le diabète de type 2… et permet de mieux gérer son stress. À savoir que 30 minutes par jour de vélo a pour conséquence de réduire de 30 % les risques de contracter une maladie cardio-vasculaire. Concernant les accidents de la route, les statistiques indiquent qu’il y a 1 mort lié au trafic routier contre 4 par la pollution et plus de 8 par le manque d’activité physique. Des études ont été menées prouvant que les cyclistes ne sont pas davantage exposés aux polluants que les conducteurs de voiture. Au contraire, le cycliste est moins exposé en intensité et en temps à la pollution atmosphérique. Le vélo est donc un excellent moyen pour améliorer ses conditions physique, entretenir sa forme et mieux supporter le stress.

Le vélo : un moyen de transport sécurisé

Grâce aux nombreux itinéraires cyclables créés dans les villes, le vélo urbain est un mode de transport plus sûr que la voiture. De plus en plus, la limitation de vitesse des voitures est abaissée à 30 kilomètres heure dans les centres villes, ce qui génère une diminution des risques d’accident pour les cyclistes. Ce mode de transport durable est une solution rapide puisqu’un cycliste roule à 15 kilomètres heure en ville alors que la vitesse moyenne d’un véhicule est de 14 kilomètres heure.

Le vélo : un moyen de transport économique

En sélectionnant le vélo comme mode de transport, ce sont autant les ménages que les collectivités qui réduisent leurs dépenses. À contrario de la voiture, le vélo ne dépense aucune énergie, une façon importante de réduire le budget transport des ménages. Une famille qui modifie ses habitudes de transport, passant de la voiture au vélo, une mobilité douce, réduit son budget transport pratiquement de moitié. Le coût de l’indemnité kilométrique du vélo reste faible par rapport à celui de la voiture. Le vélo demande peu d’entretien. Chaque famille le constate, la voiture est un véritable gouffre financier lorsqu’on additionne le prix du véhicule, son entretien, l’essence et l’assurance. Concernant les collectivités, l’État et les départements engagent régulièrement des dépenses conséquentes pour entretenir les routes. Les frais des itinéraires cyclables sont plus faibles – et pour voir combien coûte un vélo électrique, voici notre article. Les coûts calculés : 0.06€ par recharge.

Le plan de mobilité et les avantages pour une entreprise d’inciter ses salariés à des déplacements en vélo

Pour les entreprises dont les salariés choisissent le vélo, il est constaté que ces derniers sont moins stressés, donc plus productifs. Une étude réalisée par l’university of east anglia souligne que les salariés allant travailler en vélo sont plus heureux que les autres. Ils profitent d’un transport doux puisqu’ils roulent à leur rythme sans rencontrer d’embouteillages. Les déplacements sont effectués plus rapidement qu’en voiture. Grâce à la mise en place du P.D.E. l’entreprise bénéficie de plusieurs aides écomobilité provenant de l’ADEME et du Conseil régional. Les entreprises qui structurent un plan de mobilité, afin d’inciter les salariés à développer les trajets en vélo, voient une solution au stationnement : une place de vélo demande 5 fois moins de m² qu’une voiture.

Dernier argument mais non des moindre : l’image et une meilleure gestion des ressources humaines. Car mettre à disposition des salariés un service de vélopartage, c’est se démarquer, attirer de meilleurs profils et garder ses meilleurs éléments. Attirer les talents et faisant du vélo et en cultivant une bonne image, auprès de ses salariés comme auprès du public, le plan de mobilité permettra d’améliorer sensiblement toutes les facettes de la vie en entreprise et leur compétitivité sur le marché du travail. Tout le monde y gagne.