webleads-tracker

Actus

Green On lève 1,35 M€ auprès de la Banque des Territoires et de Via ID !

C’est avec plaisir que Green On, pionnier du vélopartage en entreprise, annonce une levée de fonds de 1,35 millions d’euros avec la Banque des Territoires du Groupe Caisse des Dépots, et Via ID, l’accélérateur de start-up. Cet investissement permettra d’accélérer le déploiement de notre service de mobilité à vélo dans toute la France, et ainsi de diminuer l’empreinte écologique du transport dans les territoires.

L’essentiel

Quelques mois après la création de la Banque des Territoires, la Caisse des Dépôts investit dans Green On. La banque des territoires s’est donnée comme objectif de faire croître les investissements locaux de la Caisses des Dépôts de 50% en France, afin de lutter contre la fracture territoriale.

Via ID, accélérateur de startups dans les nouvelles mobilités et investisseur de Drivy, Heetch, Xee ou encore Klaxit, participe à cet investissement.

Avec cette nouvelle levée de fonds doublée d’un partenariat stratégique, Green On ambitionne d’étendre son offre de vélopartage, notamment dans les petites collectivités et territoires moins denses, grâce à son offre clé en main qui va de la conception du service à l’exploitation.

Green On, pionnier du vélopartage

Créée en 2009, la société Green On est un fournisseur et opérateur de services de mobilité à vélo. Elle porte une offre multi-métiers capable de répondre à l’ensemble des besoins des collectivités : conception du service, approvisionnement des vélos, installation du parc, des stations ou des vélos, exploitation, etc.

A ce jour, Green On déploie 60 services de vélos en libre-service dans plus de 30 villes en France. Au départ fournisseurs de services de vélopartage auprès des entreprises, cet apport permettra d’offrir nos services aux petites collectivités et territoires moins denses, comme à Châtellerault.

 

« Nous sommes ravis et honorés de ce soutien significatif de la Banque des Territoires. C’est à la fois un acteur de poids qui nous apportera les moyens de nos ambitions, un label de qualité reconnu par les territoires que nous visons et un actionnaire exigeant qui nous fera progresser. Il est également important pour nous que Via ID nous renouvelle sa confiance en tant qu’investisseur historique. »

François Schaub, président fondateur de Green On, et Yann Devaux, directeur général.

« En soutenant Green On, la Banque des Territoires confirme l’importance qu’elle attache au développement de services de mobilité innovants et durables, complémentaires des transports en commun. Nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée que les collectivités locales, particulièrement les villes moyennes, puissent trouver auprès d’un même acteur une offre de vélo sur mesure répondant aux besoins spécifiques de leur territoire. » 

Pierre Aubouin, responsable du département Transports et Infrastructures de la Banque des Territoires.

Green On Caisse des dépots levée de fonds

Pour plus d’informations, retrouvez le communiqué de presse ici : Communiqué de presse

Le vélopartage en entreprise : le projet MC2

Tout comme pour les autres projets de vélopartage en entreprise, Dentsu Aegis Network et la Banque Postale, et dans notre démarche de retour d’expérience et de présentation de projets innovants et écologiques, nous vous présentons le projet MC2 : une rénovation responsable et désirable d’un immeuble de bureaux à Nantes.

Le projet est porté par trois entreprises nantaises du monde du bâtiment, Magnum Architectes & urbanistes, Gestion Bat économiste de la construction et POUGET Consultants bureau d’études thermiques et fluides, qui s’associent pour le projet MC2 : 800m² de bureaux réhabilités pour une performance durable et des lieux responsables, au cœur de l’ile de Nantes.

Vincent Braire, Responsable d’Agence, Pouget Consultants :

« Aujourd’hui le bâtiment est occupé (juillet 2014) et accueille de nombreux groupes de visiteurs, professionnels ou étudiants, pour faire savoir autour de nous, partager pour faire des émules »

Les objectifs du projet MC2

  • Une approche multi-critère (énergie, sanitaire, urbaine, e-mobilité), qui s’inscrit dans la trajectoire des réflexions sur les prochaines évolutions réglementaires et sur la transition énergétique notamment avec le groupe « RBR2020 » ; Réflexions Bâtiments Responsables !
  • Concevoir et réhabiliter un immeuble de bureaux au niveau des meilleurs bâtiments neufs ! Exploiter le foncier existant et le gisement d’économies d’énergie à disposition.
  • Autoconsommation de l’électricité produite via les équipements communs et les vélos électriques, apportant ainsi une offre de mobilité vertueuse aux usagers pour les RDV professionnels. Le bâtiment réhabilité s’inscrit dans la ville durable, au cœur du quartier de la création.
  • Suivi énergétique et partage du retour d’expérience ; nombreux capteurs et sous-compteurs permettent de suivre en temps réel le comportement du bâtiment, les consommations, la production, l’usage des vélos électriques. Nous avons communiqué via différents réseaux tout au long de la construction de l’opération (sites XPair, Effenergie, Novabuild), nous pensons bien continuer de façon récurrente pour partager les informations recueillies.

Le bâtiment a été notamment lauréat « prix coup de Cœur des trophées CFP – ICO en 2015 » et « Energy Performance + Architecture Batimat 2015 ».

Comment s’inscrit le vélopartage en entreprise Green On dans ce projet

Dans le principe de l’implantation en hyper-centre de Nantes, sans place de stationnement voitures dédiés, il était pertinent de développer les mobilités alternatives : transports en communs et deux roues.

La plus petite station de vélopartage de Green On : nous assurons un suivi commercial et technique des 3 VAE de la station.

Nous assurons également un reporting trimestriel que nous communiquons aux 50 usagers du bâtiment pour challenger les équipes à l’utilisation du vélo en ville.

Vincent Braire, Responsable d’Agence, Pouget Consultants :

« Pas simple tous les jours mais à force de bonne volonté, le taux d’utilisation est en hausse ! »

Les données d’utilisation et le local vélo

vélopartage en entreprise Green On Nantes MC2

vélopartage en entreprise Green On

Green On station de vélopartage en entreprise à Nantes

Le vélopartage en entreprise – Dentsu Aegis Network

Nous sommes allés à la rencontre de différents salariés qui ont adopté le vélopartage en entreprise. Ces salariés travaillent au sein d’entreprises dans lesquelles nous avons installé une station de vélos électriques, qui permet de sécuriser les vélos et de les recharger. Tous les salariés de l’entreprise peuvent réserver gratuitement un vélo pour rentrer le soir ou sortir en journée, via une plateforme dédiée, ou même prendre un vélo à la volée.

Le vélo Chez Dentsu Aegis Network

Le service a été inauguré en 2017.

Il compte aujourd’hui 125 abonnés sur 1 200 salariés à Courbevoie.

Nous y avons installé 10 vélos à assistance électrique, dans un local pouvant sécuriser les vélos classiques et personnels des salariés.

Deux témoignages sur le vélopartage en entreprise

Denis, ingénieur de développement chez Dentsu Aegis Network

Bien mieux adapté que la voiture

« J’utilise le service de vélopartage à midi, et pour rentrer chez moi chaque soir. C’est un mode de transport bien mieux adapté que la voiture ou que les transports en commun pour me rendre au travail chaque jour. Je fais en moyenne 50km par semaine. Ce que je préfère du vélo électrique, c’est la liberté d’utilisation à toute heure, le plaisir de se balader à vélo quand il fait beau, pas de souci de stationnement sur le lieu de travail. Et la gratuité du service. Pour tous ceux qui souhaiteraient s’y mettre, je conseille cependant un trajet total (A/R) maximum de 15 km. Avoir un lieu de rangement fermé (box, garage). Et prévoir un équipement de pluie au cas où…

Guillaume, Consultant social média chez MKTG

Profiter du soleil

« J’utilise le vélo électrique à midi, et pour rentrer chez moi le soir. J’en profite pour laisser reposer le 2 roues et profiter du soleil. Je fais entre 50 et 100km par semaine. Et la raison : le confort

Pour en savoir plus sur le vélopartage en entreprise, retrouvez l’interview d’un collaborateur de La Banque Postale de Rennes.

Le vélopartage en entreprise – La Banque Postale

Un exemple de vélopartage en entreprise : nous sommes allés à la rencontre de différents salariés qui ont adopté le vélo pour se rendre au travail. Ils travaillent au sein d’entreprises dans lesquelles nous avons installé une station de vélopartage, qui permet de sécuriser les vélos et de les recharger. Tous les salariés de l’entreprise peuvent réserver gratuitement un vélo pour rentrer le soir ou sortir en journée, via une plateforme dédiée, ou même prendre un à la volée.

Notre objectif

Pourquoi cet article ? Tout d’abord, publier des données concrètes de l’utilisation du vélopartage en entreprise. Nous pensons que promouvoir la mobilité douce, cela passe par la publication d’exemples simples et concrets.

Puis, avoir un témoignage humain de l’utilisation de notre service au sein de l’entreprise. Nous pouvons rendre compte de l’utilisation du service à l’entreprise grâce à un reporting régulier, mais rien ne vaut un témoignage personnel.

Mais surtout, ces témoignages pourraient encourager d’autres salariés à se rendre au travail à vélo. Et c’est là notre envie principale : nous travaillons en faveur de la mobilité douce en ville, sous toutes ses formes.

Comme entreprise promouvant le vélopartage, nous voulions montrer notre action et mettre en lumière des projets innovants. Nous publierons différentes histoires, avec des contextes et des utilisations diverses, afin de comprendre au mieux et au sens le plus large, notre action, ainsi que les bénéfices du vélotaf (aller au travail en vélo).

Le vélopartage en entreprise : La Banque Postale de Rennes

En chiffres :

Le service a été installé fin 2016.

Il compte aujourd’hui 137 abonnés – sur 510 salariés.

Nous y avons installé 6 vélos à assistance électrique, dans un local pouvant sécuriser les vélos classiques et personnels des salariés.

Quelle utilisation ? Le service est utilisé en majorité pour les déplacements de midi : 55% des utilisation. Puis c’est le trajet domicile-travail qui est en deuxième avec 35% de l’utilisation totale.

Quels résultats ? Au total, depuis l’installation du service, les 6 VAE ont parcouru 18 000km.

Pour mettre en perspective, 18 000km cela représente 2.8 tonnes de CO2, soit 2.8 ans de chauffage au gaz pour un 3 pièces à Paris, 3 aller-retour Paris-New York en avion, 5 tonnes de papier, ou encore 50 aller-retours Paris- Londres en avion. D’autres chiffres-clés ici, ainsi que le comparateur de l’ADEME (à ouvrir sur Edge plutôt).

infographie equivalent carbone vélo électrique vélopartage en entreprise

Le témoignage

Gwenaëlle, collaboratrice au Centre financier de Rennes – La Banque Postale

vélopartage en entreprise banque postale green on témoignage

« Avoir des vélos classiques et électriques à disposition au travail, c’est un super service pratique, simple et en plus gratuit ! J’utilise les vélos plusieurs fois par semaine. En général, j’utilise le vélo classique le midi pour rejoindre mes collègues dans le centre-ville de Rennes à 1,5 km. J’utilise plutôt le vélo à assistance électrique pour les grands trajets car c’est tout de même un vélo assez lourd. J’ai à peu près 7 km pour aller chez moi et avec le vélo électrique, c’est très efficace et beaucoup moins fatiguant. Je suis une habituée du vélo et je vois bien que le midi les autres collaborateurs s’y mettent aussi. La preuve, lorsque les beaux jours arrivent, il y a souvent peu de vélos de disponible. »

Green On recrute : CHEF ATELIER INSTALLATION

Si vous êtes convaincu que le vélo est devenu une composante incontournable et stratégique dans nos transports quotidiens, si vous êtes tenté par l’aventure d’une start-up en pleine croissance, si vous êtes organisés, alors contactez-nous !

Green On

Green On, c’est d’abord le leader des vélos électriques partagés entre salariés. C’est plus largement l’opérateur de projets vélo sur-mesure au service des territoires, des entreprises, des acteurs du tourisme et de leurs usagers. Notre ambition : rendre la pratique du vélo plus facile, plus confortable et plus économique, dans la vie de tous les jours comme en vacances.

Green On travaille aujourd’hui avec des clientes entreprises et collectivités dans toute la France : SNCF, Bouygues Immobilier, Bordeaux Métropole, Indigo, la CASQY, Radisson, Aéroports de Lyon, BNP Paribas Real Estate… La société représente à ce jour 40 systèmes de vélopartage, 4500 vélos et près de 15000 usagers. Diversification des clients, projets innovants, design de services et de produits : pour répondre à tous ces enjeux, notre équipe s’étoffe.

Parmi nos dernières réalisations : équiper un éco-quartier en vélos électriques partagés (une première en France), créer une station mobile solaire de vélos électriques en libre-service, assurer l’entretien de tous les vélos loués aux particuliers d’une grande agglomération, permettre aux touristes de louer un vélo électrique avec un simple smartphone…

Votre Profil

-Vous êtes titulaire d’un diplôme en électrotechnique

-Vous êtes titulaire d’un CQP Technicien Cycle

-Vous aimez prendre des initiatives et travailler en équipe

-Vous êtes motivé pour encadrer une équipe de techniciens

-Vous êtes dynamique, autonome, organisé, impliqué, rigoureux, ponctuel

-Vous maîtrisez les bases de la suite Office -Vous êtes titulaire du permis B (obligatoire)

-Vous justifiez d’une expérience d’encadrement technique

CONTRAT

CDD / CDI

SALAIRE

Selon profil

DESCRIPTION

VOS MISSIONS DE CHEF ATELIER INSTALLATION

-Préparation des stations et des vélos/VAE (montage)

-Installation de stations de vélos et VAE en libre-service

-Installation de mobilier vélo (arceaux, racks, bornes de recharge VAE, casiers…)

-Maintenance, réparation, SAV des vélos et des stations, sur site et en atelier

-Visites techniques de sites à équiper, démonstrations, participation à événements

-Déplacements dans toute la France

CONTACT

Merci d’envoyer CV + lettre de motivation par mail à apch.conseil@gmail.com

Green On recrute : BUSINESS DEVELOPPER H/F

Green On

Green On, c’est d’abord le leader des vélos électriques partagés entre salariés. C’est plus largement l’opérateur de projets vélo sur-mesure au service des territoires, des entreprises, des acteurs du tourisme et de leurs usagers. Notre ambition : rendre la pratique du vélo plus facile, plus confortable et plus économique, dans la vie de tous les jours comme en vacances. Nous recherchons aujourd’hui un business developper.

PROFIL BUSINESS DEVELOPPER

Formation et expérience requises :

-Bac +4, Bac +5 en Commerce ou Gestion

-Une 1ere expérience commerciale confirmée requise

-Une double compétence conseil en mobilité/développement commercial serait un plus

Compétences et qualités recherchées :

-Motivation forte pour les services aux entreprises en matière de Développement soutenable/Innovation sociale/Environnement/Mobilité -Fibre commerciale

-Vous avez d’excellentes qualités relationnelles et de grandes aptitudes rédactionnelles.

-Vous êtes organisé(e) et vous savez gérer vos priorités

-Vous aimez travailler en équipe et vous êtes force de proposition.

-Vous avez une grande capacité à engager avec une large variété d’audiences allant du Directeur RSE, DRH, Responsable des Moyens Généraux aux CEO de l’entreprise.

-Envie de participer au développement d’une start-up innovante

CONTRAT

CDI

SALAIRE

Selon profil

DESCRIPTION

Vous souhaitez apporter votre contribution à des projets socialement et écologiquement engagés afin de donner un sens à votre talent. Vous êtes dynamique, audacieux, persévérant avec un fort esprit de challenge.

Votre mission :

-Fidélisation et suivi de clients déjà existants

-Création d’un nouveau portefeuille de clients dont vous aurez la responsabilité en suivant notre stratégie de développement commercial sur l’Ile de France

-Traitement de l’ensemble des étapes de closing (devis, propositions techniques, relances, visites de site, etc…)

-Étudier la faisabilité technique et opérationnelle des solutions envisagées en collaboration avec l’équipe opérationnelle

-Promotion de Green-on dans le cadre d?événements (salons, manifestations etc..)

-Être force de proposition et contribuer au développement d’outils marketing

Pour atteindre vos objectifs, vous bénéficierez d’une formation technique autour de nos solutions afin de gagner en autonomie et de vous approprier notre connaissance métier.

Vous serez accompagné par notre Directeur Commercial.

CONTACT

Merci d’envoyer CV + lettre de motivation par mail à recrutement@green-on.fr

Offre d’emploi – TECHNICIEN CYCLE

Offre d’emploi : technicien cycle

Si vous êtes convaincu que le vélo est devenu une composante incontournable et stratégique dans nos transports quotidiens, si vous êtes tenté par l’aventure d’une start-up en pleine croissance, alors contactez-nous !

Green On

Green On, c’est d’abord le leader des vélos électriques partagés entre salariés. C’est plus largement l’opérateur de projets vélo sur-mesure au service des territoires, des entreprises, des acteurs du tourisme et de leurs usagers. Notre ambition : rendre la pratique du vélo plus facile, plus confortable et plus économique, dans la vie de tous les jours comme en vacances.

Green On travaille aujourd’hui avec des clientes entreprises et collectivités dans toute la France : SNCF, Bouygues Immobilier, Bordeaux Métropole, Indigo, la CASQY, Radisson, Aéroports de Lyon, BNP Paribas Real Estate… La société représente à ce jour 40 systèmes de vélopartage, 4500 vélos et près de 15000 usagers. Diversification des clients, projets innovants, design de services et de produits : pour répondre à tous ces enjeux, notre équipe s’étoffe.

Parmi nos dernières réalisations : équiper un éco-quartier en vélos électriques partagés (une première en France), créer une station mobile solaire de vélos électriques en libre-service, assurer l’entretien de tous les vélos loués aux particuliers d’une grande agglomération, permettre aux touristes de louer un vélo électrique avec un simple smartphone…

Votre profil

-Vous êtes titulaire d’un CQP Technicien Cycle -Vous aimez prendre des initiatives et travailler en équipe -Vous êtes dynamique, autonome, organisé, impliqué, rigoureux, ponctuel -Vous maîtrisez les bases de la suite Office -Vous avez une parfaite maîtrise de la langue française et êtes à l’aise par téléphone -Vous avez le sens de l’écoute de l’autre -Vous justifiez d’une expérience en SAV

CONTRAT

CDD 6 mois puis transformation en CDI possible

SALAIRE

Selon profil

DESCRIPTION

Missions principales : -Répondre aux demandes (accueil téléphonique) d’aides techniques, de maintenance corrective ou préventive des clients -Gérer les réclamations de la clientèle -Réaliser un premier diagnostic selon les demandes -Donner des explications techniques à la clientèle -Valider les demandes de prise en charge d’interventions techniques (ex. : produits sous garantie) -Rédiger des rapports de diagnostic, décrire les dysfonctionnements ou difficultés techniques identifiées -Faire remonter les incidents observés aux services techniques, à sa hiérarchie, ou selon les cas auprès des fournisseurs -Suivre les problèmes techniques du SAV et apporter un support si nécessaire à différentes étapes de la résolution de la problématique Missions secondaires : -Contribuer à l’installation de stations de vélos et VAE en libre-service -Contribuer à l’installation de mobilier vélo (arceaux, racks, bornes de recharge VAE, casiers…) -Déplacements occasionnels en France

CONTACT

Merci d’envoyer CV + lettre de motivation à Pauline de Montmollin, DRH temps partagé Green On par mail à apch.conseil@gmail.com

 

Le nombre de VAE vendu en France en 2017 a doublé !

Les chiffres pour l’année 2017 de l’Observatoire du cycle ont été présentés en avril 2018. Le marché du vélo continue son ascension, il dépassait le milliard d’euros de chiffre d’affaire en 2016 : il dépasse les 2 milliards en 2017. Il s’est ainsi vendu près de 2.8 millions de vélos en 2017. Et cette croissance est fortement due au VAE : 255 000 VAE vendus en 2017, le double de l’année précédente !

Le VAE, une révolution des pratiques

Le marché confirme ainsi son immense potentiel, et amorce une révolution des usages de la mobilité en France : le VAE est le plus vertueux des véhicules à assistance électrique. Le vélotaf se répand, tout en espérant que s’améliorent encore davantage les aménagements cyclables afin d’encourager cette pratique.

VAE Green On vélopartage vélotaf

Les aides publiques

C’est grâce notamment aux aides de l’État grâce à la prime à l’achat, ou l’IKV, que ces ventes augmentent. Mais elles ne sont toujours pas très attractives (200€ maximum à l’achat d’un VAE), et restent réservées au domaine privé, alors qu’un plan vélo ambitieux pourrait ouvrir les aides aux collectivités qui sont particulièrement concernées par les problématiques de mobilité douce, et d’intermodalité. Pour atteindre l’objectif des 12.5% de part modale vélo à l’horizon 2030, qui est à 3% aujourd’hui, il y a encore du travail à faire, et des exemples à suivre. Strasbourg notamment, dans le rapport de la FUB, a une part modale vélo de 15%. Comment ? La ville a construit 300km de pistes cyclables, a généralisée les zones limitées à 30km/h, des parcs vélos sécurisés pour le stationnement longue durée, une signalétique dédiée aux vélos etc. Un changement en profondeur. Comparée à ses voisins, la France a encore une grande marge de progression : 10% de part modale en Allemagne pour le vélo, 20% à Bologne, et bien évidemment, 29% aux Pays Bas.

VAE Green On vélopartage vélotaf

Déployer un véritable plan vélo permettra de résorber les problèmes de mobilité des territoires : pollution de l’air, sonore, embouteillages, parkings pleins en ville, et nouveaux usages en zones rurales – pour offrir à chacun une solution de déplacement écologique adaptée aux besoins spécifiques.

Pour en savoir plus, le communiqué du Club des Villes & Territoires Cyclables.

Green On participera au forum New Work, en parallèle du salon Produrable

Le salon Produrable est le rendez-vous incontournable des acteurs de la RSE et de la nouvelle économie responsable. Au sein de ce salon, Green On sera présente sur le  « Village New Work » au Pavillon des Start-Up. NewWork est un side-event entièrement dédié aux révolutions du monde du travail. La question posée par cet évènement : « à quoi ressemblera le travail de demain » ?

Produrable Green On vélopartage vélo électrique

La question de l’évolution du travail

Le monde du travail est actuellement en pleine mutation : mondialisation, changements technologiques, nouvelles pratiques managériales. Si l’on en croit une étude du Think Tank « l’Institut du Futur », 85% des emplois en 2030 n’existent pas aujourd’hui.

Dans ce contexte de mutation profonde du monde du travail, Green On intervient en proposant un mode de transport alternatif à l’autosolisme. Outre les bénéfices environnementaux, le vélo électrique pose la question plus large de la mobilité des salariés, leur permettant d’accéder à un mode de transport individuel, flexible et rapide.
Et lorsque on les interroge, 68% des Français font de l’agilité la compétence clé que les travailleurs devront maîtriser dans le futur, et 42% d’entre eux se disent séduits par l’idée que les travailleurs seront demain tous nomades et que ce sera la fin du bureau comme lieu de travail principal (Etude JLL, « Travail liquide, augmenté, disrupté… Pour quel futur les Français sont-ils prêts ? », mars 2017).

Comment l’entreprise peut-elle contribuer plus et mieux à la société ? Quelle séparation, quel équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée ? Comment améliorer le bien-être au travail ? Santé, économies, ville apaisée, temps gagné, plaisir de se déplacer… Le vélo apparaît comme un maillon crucial de la mobilité pour répondre à tous ces enjeux. Par sa simplicité et sa flexibilité, il constitue un levier indéniable de changement pour tous, territoires,  organisations privées et publiques.

Le salon Produrable

Organisé sous le haut patronage du Ministère de la Transition écologique et solidaire, soutenu par les principaux réseaux professionnels (EPE, ORSE, OREE, etc.), la 11ème édition aura lieu les 4 & 5 avril 2018 au Palais des Congrès de Paris, avec le fil conducteur « Primum Non Nocere… » (En premier lieu, ne pas nuire…).

Plus de 5 000 visiteurs sont attendus et assisteront aux 90 plénières, tables rondes, keynotes et ateliers. Venez nous voir pour découvrir nos solutions de véopoartage de vélos électriques, une station de démonstration et nos vélos vous attendent.

« En premier lieu, ne pas nuire … ». Le principe de non malfaisance est au cœur de la Transition écologique et solidaire qui s’impose. Tout commence par là : construire sans détruire, exploiter sans spolier, produire sans contaminer le vivant, nourrir sans compromettre la santé, travailler sans asservir, et gagner sans exclure… Au-delà, il y aurait le « faire du bien » … C’est l’étape du dessus, celle des « Best in Class », qui compensent, restaurent et réparent, qui rétablissent le lien de confiance entre l’économie et l’homme, qui inscrivent même dans leur mission, voire leur statut, la poursuite d’un intérêt général. Les organisations, les entreprises, et aujourd’hui les marques, prennent enfin la mesure de l’enjeu et sont en ordre de marche !

Plus d’informations sur www.produrable.com et www.new-work.co

Produrable

Produrable

Le vélotaf : un bref guide pour tout savoir sur ses bénéfices

Les beaux jours arrivent (les grèves aussi), nous vous proposons d’en profiter (et de les éviter si possible) : mettez-vous au vélotaf ! Et le mieux : pas besoin d’être sportif ou de se préparer au Tour de France. Il s’agit plutôt de démarrer en douceur et prendre de bonnes habitudes. Vous pourrez y prendre goût et vous lancer dans une carrière professionnelle par la suite si vous le souhaitez. Et pour ce faire, rien de mieux que de se rendre chaque jour au travail à vélo (d’où vient le mot vélotaf ). Vous allez voir que vous aurez tout à gagner à adopter ce mode de déplacement aux multiples avantages. Pour vous motiver, voici quelques informations à retenir. N’hésitez pas à les partager autour de vous. Vous pourrez certainement encourager la famille, les amis et les collègues qui pourront peut-être devenir vos futurs compagnons de pistes.

C’est écologique

L’argument est simple : une étude estime que la pollution aux particules fines provoque 48 000 morts prématurées par an en France.

Face aux problématiques de mobilité en ville, nous proposons, à notre échelle, le vélotaf, une alternative à la voiture individuelle. Les trajets domicile/bureau sont la principale de cause de nuisance et de congestion : en 2009, 70% des actifs utilisaient leur voiture pour se rendre au travail, et la moitié des salariés travaillent à moins de 8 kilomètres de chez eux (chiffres de l’INSEE). Parmi tous les modes de déplacements, le vélo ne représentait que 2%, il est passé à 4% aujourd’hui !

Alors qu’en faisant 10 km de vélo par jour, soit 5 km aller/retour, vous allez pouvoir contribuer à économiser 700 kgs de CO2 en un an. Le calcul est simple, et la marge de progression immense !

C’est économique

L’ADEME a mis en place un Comparateur de déplacements selon différents modes de transports pour permettre de bien évaluer les impacts. On a fait le calcul : pour un trajet aller-retour domicile/bureau de 10km et en voiture, la consommation d’énergie serait 1.27 kg en essence pour 4.04 kg de CO².

vélotaf ademe

Et on a fait un autre calcul pour les vélos électriques. En admettant que le vélo possède une batterie standard de 400Wh, et sachant que le coût actuel du KWh d’électricité est d’environ 0,15 le kWh : 0,400 kWH x 0,15 euros = 0,06. Une recharge complète de la batterie coûtera donc 0,06 euros. Si l’on travaille à environ 5km de son travail, sachant que la batterie à une autonomie d’environ 50km, et que l’on travaille 5 jours par semaines : 0.24 centimes par mois en coût énergétique.  Je vous laisse comparer au cours du pétrole.

C’est rapide

En ville, un adepte du vélotaf est beaucoup plus rapide qu’une voiture. L’ADEME elle-même le confirme. En vélo, vous roulez en moyenne à 15km/h contre 14 pour la voiture. Le vélo électrique, lui monte à 25 km/h sans efforts (ni pour lui ni pour vous, c’est l’avantage). Et vous évitez en plus les embouteillages. Vous arrivez plus vite au travail tout en étant plus frais – et sans transpirer avec un VAE.

C’est sain

On ne vous apprend rien, l’équivalent de 30 minutes de marche par jour permet de se préserver des maladies vasculaires et cérébrales. Pédaler réduirait les risques de cancer de 15 à 40%. Et plus surprenant encore, c’est à vélo qu’on est le moins exposé aux polluants – la raison est simple : en voiture, l’aération par laquelle entre l’air que vous respirer dans l’habitacle est située au niveau des pots d’échappements, alors qu’en vélo vous êtes plus haut.

Le vélotaf est encouragé

L’IKV. Si vous ne connaissiez pas, nous vous conseillons vivement de vous renseigner. On peut maintenant jouir de l’indemnité kilométrique vélo (IKV). Son fonctionnement s’inscrit dans la loi relative de transition énergétique. Versée à ceux qui utilisent le vélo, cette indemnité est calculée en fonction du nombre de kilomètres parcourus. A hauteur de 0.25 € par kilomètres parcouru, elle tient compte de la distance la plus courte effectuée sur le trajet domicile-travail-gare. Aussi, elle est exempte de cotisations sociales et d’impôts sur le revenu. Toutefois l’application de l’IKV, n’est pas obligatoire. Laissée à la bonne guise de l’employeur, celui-ci peut décider ou non de l’appliquer. Dans le cas de son application, elle se fait soit en accord avec les représentants syndicaux de la société ou par une décision exclusive de l’employeur après consultation du comité d’entreprise.

C’est toujours un plus…et la ministre Elizabeth Borne souhaite la rendre obligatoire. Vous pourriez être le prescripteur de cette nouvelle aide dans votre entreprise, qui y gagnerait en termes d’image, et de RH